Adresse
Rue de la Servette 23
Téléphoner
079 679 41 11
Heures d'ouverture
Lun-Mar-Jeu-Ven 9h00-17h00
Gaston Saint-Pierre

Robert St. John

La Technique de la Métamorphose a son origine dans le travail de Robert St. John, un naturopathe et réflexologue anglais. Dans les années 1960, il a découvert qu'il pouvait amener des changements considérables en employant un très léger toucher sur des points particuliers sur les pieds, points que les réflexologues appellent les points réflexes de la colonne vertébrale. Plus tard, il réalisa que chaque personne a sa propre capacité de guérison si elle pouvait devenir pleinement active à travers sa pratique, ses patients deviendraient alors capables d'être leur propre guérisseur d'une manière réellement efficace. Etant permanents, des changements d'une portée considérable sur de nombreux niveaux apparurent alors chez ces patients - changements provenant entièrement, de l'intérieur des patients eux-mêmes - et il développa une forme de travail appelée avec justesse la métamorphose. Cette approche unique se distingua des approches temporaires et limitées que ses approches thérapeutiques précédentes avaient accomplies. Robert St John découvrit ce que les acupuncteurs chinois avaient pressenti. Il l'appela d'abord «Prénatothérapie», puisqu'elle concernait la période de gestation.

Gaston Saint Pierre

Gaston Saint Pierre, qui étudia de manière approfondie avec Robert St. John durant les années 1970, vit le potentiel de développement d'un outil efficace pour l'auto-guérison et la réalisation du propre potentiel de chacun, outil qui pouvait être facilement intégré dans la vie quotidienne. Il en arriva ensuite à développer davantage encore le travail et créa le terme "La Technique de la Métamorphose" pour différencier la nouvelle direction que prenait le travail à ce moment là. En 1979 il créa la «Metamorphic Association en Angleterre, qui est maintenant une Association éducative à but non lucratif depuis 1983.

Dans les traditions de la médecine orientale, la maladie était considérée comme un blocage de l'énergie (Force de Vie) pour une raison inconnue. Les soins médicaux consistaient à libérer ces blocages afin de permettre à l'énergie de circuler à nouveau, synonyme de guérison.

La médecine holistique dont fait partie la métamorphose considère le corps comme une entité vivante et non comme un assemblage de parties isolées.